ESWC Winter 2017: Résumé du dernier jour

19.02.2017 - Toutes les news « ESWC 2017 Winter »

LEAGUE OF LEGENDS OMEN BY HP - TROPHY

Team LDLC aura survolé cette finale et confirmé leur très bonne forme actuelle. L'équipe s'adjuge ainsi l'Omen Trophy, le titre national et emporte par la même une place pour les prochaines Challenger Series EU. Malgré une autre petite frayeur dans la Game 3 qui aura fait penser à celle contre Gamers Origin. Félicitations à eux!



ESWC WINTER CLASH ROYALE

Petite finale: Le français Ouhleouff a surpris le bulgare Malcaide avec différents Decks, jonglant entre Mineur, Cimetierre, Bouliste et Cabane des Barbares. Le voici 3e!
Finale: démarrant par 30 secondes... Sans ne rien faire, les deux joueurs se lancent finalement et dévoilent petit à petit leurs decks : Géant Royal pour Nemsensei, et un trio inédit Bourreau - Bouliste - Bélier de Combat pour Surgical. Au bout d'une première manche haletante, c'est le Français qui l'emporte. La manche suivante est inversée: Surgical l'emporte 2  fois avec son propre Géant Royal. Nemsensei égalise contre le Deck de prédilection de Surgical et pousse à une manche ultime! Et cette dernière va se jouer à la toute dernière seconde, Nemsensei visant la tripple couronne après avoir pris l'avantage. Mais Surgical va s'accorcher avec son combo Géant - Cimetierre et finalement l'emporter ! Après sa seconde place de Novembre, le voici enfin au sommet !



Just Dance World Cup

Au bout de mois de compétitions locales, régionales puis nationales, il ne reste que 4 concurrents: Denzel l'Australien est un autre homme depuis ses timides débuts lors de la dernière édition. TechNoth la révélation venue de Turquie et pour le Brésil toujours en force, Pamella et Hian.
Avec deux matches de très haut niveau ou la barre des 13000 points sera régulièrement battue, ce sont TechNoth et Pamella qui se retrouvent en finale, pour s'affronter sur les chansons les plus difficiles. C'est avec son coeur et une énergie unique que le jeune turque finira par battre son expérimentée rivale. Félicitations à lui!



CALL OF DUTY WORLD LEAGUE, PARIS OPEN PRESENTED BY PLAYSATION®4

Qui pouvait battre Optic? Le "Green Wall" détient Paris depuis des années et se présente en Grande Finale avec un bilan incroyable de 9 victoires pour aucune défaite!
Face à eux, les FaZe. Ces derniers font partie des équipes écrasés par Optic, c'était lors de la finale du Winner Bracket. FaZe se reprendre en écrasant à leur tour les Rise Nation.
On sent que les débats sont serrés sur Hardpoint, mais pour la suite, Optic va enclencher la seconde et encore coller un 3-0 dans cette compétition. Une domination historique pour cette équipe et encore plus pour Crimsix, qui remporte son... 5e ESWC. Légende.