Aller au contenu principal

ESWC 2011, STEPHANO ET VERYGAMES PORTENT LA FRANCE AU SOMMET !

Pour fêter ses 15 ans, l'ESWC vous propose de revenir sur ses compétitions les plus prestigieuses. Huitième étape de notre voyage en DeLorean, l'ESWC 2011 !

Après une année 2010 durant laquelle l’ESWC avait goûté aux joies de Disneyland Paris, en 2011 : la franchise tricolore va retrouver la Porte de Versailles et son fameux Parc des expositions. Principal chamboulement au sein des compétitions de l’ESWC cette année, Warcraft III (véritable « monument historique ») a disparu pour laisser place à Starcraft II. Et cela va payer immédiatement côté français.

Du haut de ses 18 ans, Ilyes Satouri, alias « Stephano », va s’offrir l’écriture de l’une des plus belles pages de l’esport tricolore en s’adjugeant la victoire finale face au polonais, MaNa (3 maps à 1). Conséquence directe ? Un chèque de 26.000$ en poche… mais surtout l’assurance d’avoir marqué à jamais la scène Starcraft II de son empreinte. Et sous les yeux du public français.

Nouvel arrivant au sein des compétitions de l’ESWCCounter-Strike :Source va également permettre le triomphe d’une structure tricolore en plein cœur de la Paris Game Week. Emmenés par son leader charismatique - et probablement l’un des plus importants dans l’histoire de CS, Ex6TenZ (Kevin Droolans), les VeryGames(Ex6TenZNBKRpKshox et SmithZz), vont parvenir à s’offrir le scalp des danois de CKRAS Gaming (cajun3k2FeTiShh0lmwantz) ; remportant ainsi le trophée alors qu’aucune équipe française n’était parvenue à se hisser aussi haut (lors d’un ESWC) dans l’histoire de Counter-Strike, toutes versions confondues !

SK, ENFIN AU SOMMET !

Ils auront attendu longtemps, mais Dieu que le final fût bon ! Jusqu’ici, SK n’avait jamais remporté l’ESWC sur Counter-Strike ; malgré avoir compté dans ses rangs tour à tour les meilleurs joueurs de la planète (HeatoNPottiSpawN, elemeNtfisker et bien d’autres encore…). Face aux ukrainiens de Na`Vi (soit, la même finale que l’année précédente, avec une victoire pour markeloff and cie), GeT_RiGhTf0restfaceRobbaN et Delpan vont ainsi briser la malédiction et permettre à SK de soulever pour la première fois de leur histoire le trophée. Le tout, juste avant la disparition de la version 1.6 de Counter-Strike. Le timing fût bon, la soirée, probablement mémorable.

Au niveau des filles, Millenium (ShinaMiTsuTORKABiki et RiTTa), va s’offrir une finale, malheureusement perdue face aux américaines (décidément indétrônables sur CS depuis des années) de UBINITED(ali, bENITA, jsopotter et missharvey). L’année suivante (2012) marquera l’arrivée d’un « séisme » au sein de l’esport, l’apparition de Counter-Strike : Global Offensive. La version la plus « aboutie » du jeu.

 

Pour ce qui est de FIFA 2011, la victoire va revenir au joueur français : Adrien « Aquino » Viaud. Une nouvelle confirmation qu’avec le ballon dans les pieds, la France sait faire parler la poudre. Sur TrackMania Nations, pour la première fois depuis l’instauration du jeu au sein du « pool » proposé par l’ESWCCarl Jr n’est pas présent dans le Top 4 du tournoi. Malgré cela, un français parviendra tout de même à se hisser à la 3ème place en la personne de Yoann Cook, alias YoYo.

DotA 2, à l’inverse du tournoi Counter-Strike 1.6Na`Vi s’offre la victoire contre les Chinois de Ehome, vainqueurs l’année précédente.

59 pays au total, pas moins de 400 joueurs, Basile Boli comme parrain de l’évènement (et quelques victoires françaises), l’ESWC 2011restera dans les mémoires comme un opus de qualité. En 2012, l’une des plus grandes légendes de l’esport tricolore va effectuer son retour au sommet. Mais ça, ce sera pour le prochain épisode !

Podium Counter-Strike mixte:

  1.   SK-Gaming (Suède)
  2.   Na`Vi (Ukraine)
  3.   Mouz (Allemagne)

Podium Counter-Strike féminin :

  1.   UBINITED (Etats-Unis)
  2.   Millenium (France)
  3.   Moscow Five Female (Russie)

Podium Starcraft II :

  1.   Stephano (France)
  2.   MaNa (Pologne)
  3.   Jung Hoon (Corée du Sud)

Podium TrackMania Nations :

  1.   hakkiJunior (Slovaquie)
  2.   tween (Slovaquie)
  3.   YoYo (France)

Podium Dota 2 :

  1.   Na`Vi (Ukraine)
  2.   Ehome (Chine)
  3.   GamersLeague (Slovaquie)

Podium Counter-Strike Source :

  1.  VeryGames (France)
  2.  CKRAS (Danemark)
  3.  CheckSix (Etats-Unis)

Podium FIFA 11 :

  1. Aquino (France)
  2. Ralfitita (Espagne)
  3. Quinzas (Portugal)